4 projets provençaux labellisés pour le printemps de l’Année de la gastronomie !

La 2e édition de l’Année de la gastronomie a salué 60 projets français sur le thème de l’inclusion. Parmi eux 4 projets du territoire Aix-Marseille-Provence qui deviennent des porte-parole locaux reconnus par le gouvernement.

Comment rendre la gastronomie accessible à tous ? Dans une optique de valorisation du travail des chefs et des professionnels de la restauration, mais aussi des acteurs qui participent à son élaboration, le gouvernement lançait en septembre 2021 l’Année de la gastronomie, en partenariat avec la CCI France. 

Cet appel à projets prend en compte différents critères, parmi lesquels : la capacité à rassembler un large public, à participer à la diffusion des savoir-faire locaux et artisanaux ainsi qu’au patrimoine gastronomique, et à sensibiliser quant aux enjeux du secteur.

Pour ce printemps 2022, les thématiques portaient sur l’ouverture aux autres, sur l’inclusion et l’égalité. Une manière aussi d’agir contre la précarité alimentaire ou encore l’intégration du handicap dans ce corps de métier, tout en saluant l’implication des professionnels. Le verdict du comité de sélection est tombé en mars dernier : pas moins de 60 projets ont pu être labellisés en France, dont 4 sur le territoire Aix-Marseille-Provence.

@rockntoques

Une reconnaissance au niveau national

Parmi eux, le projet de cantine solidaire porté par Coco Velten par le biais duquel des repas à prix libre sont organisés chaque semaine grâce à la participation de divers acteurs de la gastronomie locale, ainsi que des ateliers, une cuisine ouverte à tous…

@cocovelten

Arrive aussi dans la liste des lauréats l’association Action Bomaye, porteur d’un projet visant à apporter des connaissances dès le plus jeune âge sur la bonne alimentation et les produits de terroir de la région.

S’ensuit l’association Mémoire et santé, avec le lancement de son label Sans Fourchette ©. Ce dernier a pour objectif de permettre à des personnes porteuses d’un handicap cognitif de participer à des sorties gastronomiques accompagnées de leurs aidants. Une manière aussi de sensibiliser les chefs et les restaurateurs à la question de l’inclusion pour tous.

Enfin, Soleil délicieux de Provence et Les festins photoniques ont été salués. Et pour cause, l’action permet à la fois de fédérer différentes générations autour de la gastronomie, en célébrant le patrimoine gourmet local, le tout effectué avec des fours solaires. 

Une belle reconnaissance au niveau national pour ces acteurs du développement de la gastronomie provençale. La 3e édition de l’Année de la gastronomie sera lancée cet été « pour célébrer le partage et le vivre-ensemble. » Avis aux intéressés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s